Les élus sur le terrain pour le contrat territorial des affluents rive droite de la Truyère

image web

Les Communautés de Communes du Pays de Saint-Flour-Margeride, de Planèze et de Pierrefort-Neuvéglise se sont associées pour l’élaboration d’un contrat territorial des affluents rive droite de la Truyère. Le périmètre s’étend sur 40 communes soit 800 km². Ce mercredi, Pierre Jarlier avait invité les élus et les partenaires ont pu découvrir sur le terrain, le travail de diagnostic conduit par les agents sur quelque 600 km de cours d’eau : état des cours d’eau et de la biodiversité, activités humaines et agricole…

Le rôle du contrat territorial, qui devrait être conclu pour 5 ans en 2018, est de  préserver la qualité de l’eau et la  richesse naturelle notamment en assurant la continuité écologique c’est-à-dire la libre circulation des organismes vivants.

Au-delà de la cohérence d’action sur l’ensemble du secteur, le contrat territorial apportera un accompagnement technique pour les projets d’études et de travaux avec des subventions bonifiées de l’Agence de l’eau Adour-Garonne et l’aide de l’Europe au titre du FEADER.

« Voilà un bel exemple de ce que nous pouvons faire à l’échelle de notre future communauté sur un travail de fond qui nous concerne tous », a souligné Pierre Jarlier, président du Pays de Saint-Flour-Margeride.

Aucun commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE